Le travail dur paye: la victoire de l’athlète Antoine Gakeme aux Etats-Unis

Antoine Gakeme of Burundi

Antoine Gakeme après sa victoire aux Etats-Unis

Quand on travaille dure, le fruit de notre labeur est le plus délicieux. C’est certainement ce qu’on lit de la réaction émouvante d’Antoine Gakeme après sa victoire aux championnats du monde en salle à Portland aux Etats-Unis. Son parcours professionnel n’a pas toujours été facile…

Antoine Gakeme est un jeune athlète Burundais de 24 ans qui se spécialise dans les 800 mètres. Depuis 2009, il pratique l’athlétisme à un niveau professionnel, bien qu’entre 2010 et 2012, il ne participe pas aux compétitions par manque de finance et autre engagements.

Malgré cette période de sécheresse professionnelle, Antoine Gakeme avait continué ses entrainements dans la profession qu’il aime. Quand il a enfin recommencé à participer aux compétitions, on a constaté un développement et non pas un recul. En effet, il bat son record personnel deux fois dans les championnats du monde d’athlétisme à Moscou en 2013, et l’année d’après, il termine 7e des championnats d’Afrique à Marrakech.

En 2015, Antoine Gakeme voyage pour l’Espagne où il continue ses entrainements, et participe à plusieurs compétitions athlétiques espagnoles et européennes. C’est aussi en Espagne qu’il réalise un record sous la barre des 1 min 46 qui lui obtient son billet pour les championnats du monde. Ceci évidemment signale le début des entrainements encore plus rigoureux.

En 2016, Antoine Gakeme est parmi les finalistes des championnats du monde en salle de Portland du 800 m. C’est son entraineur qui l’avait encouragé à y prendre part, et ce 19 Mars, il a gagné la médaille d’argent à sa plus grande surprise. Dans son interview avec RFI Afrique, il admet qu’il ne pensait pas remporter sa première médaille à Portland, mais révèle aussi qu’il travaille (s’entraine) dure. Dans cette interview, on peut entendre son émotion et sa joie. Maintenant il aspire à des grandes victoires.

Comme quoi, quand on se donne sérieusement à quelque chose et qu’on travaille dure dessus, la victoire ne viendrait peut être pas dans l’immédiat, mais elle viendra… peut être quand vous l’attendiez le moins.

Nous souhaitons une bonne continuité à Antoine Gakeme, et que ses exploits professionnels inspirent ceux qui ont besoin de motivation pour poursuivre leurs rêves.

Comments

comments

Share this
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :